Apprendre un mot nouveau chaque jour est une bonne résolution ! Pour lui donner vie et le sortir de son statut exceptionnel, rendons-lui son état naturel en l’insérant dans des phrases de notre création. À cette fin, voici un jeu pour fabriquer des phrases avec un mot nouveau.

Certains connaissent déjà la pratique d’apprendre un mot nouveau par jour. C’est une excellente pratique. Pour lui donner plus de force, certains la combinent avec « aérer trois fois le mot du jour »1 où on sort (pour faire prendre l’air) le nouveau vocabulaire matin, midi ou soir. On se donne ainsi le projet2 de faire vivre dans notre quotidien ce que l’on apprend. En plus, avec ou à la place « d’aérer 3 fois le mot du jour », on peut chercher à fabriquer 3 phrases minimum avec le « le mot du jour »3 .

Pour faciliter la création, voici un petit jeu. On prend un dé et on le lance 3 fois. En s’aidant du tableau, on trouve au premier jet l’acteur principal de la phrase (le sujet), au second l’objet et au dernier l’action4 .

vocab

Exemple :

Le « mot du jour » est « rivage ». On a lancé le dé 3 fois et on a fait 3, 2 et 4. Nous pouvons ainsi créer une phrase avec (frère ou sœur ou cousin), (livre ou instrument de musique), (faire ou fabriquer) et (rivage). Cela peut donner : « Mon frère fabrique un livre sur le rivage. »

Pour la 2ème phrase, le lancer de dé donne 3, 6 et 2. Nous pouvons faire la phrase : « Papa joue avec le téléphone sur le rivage. »

Il est possible d’augmenter le niveau du jeu en utilisant différemment le mot nouveau. Si nous souhaitons garder notre 2ème phrase, nous changeons la 1ère . Si nous voulons garder notre 1ère phrase, nous créons une autre 2ème phrase, exemple : « Papa joue à mettre une photo de rivage comme fond d’écran sur son téléphone. »

Pour la 3ème phrase, le dé affiche successivement 1, 5 et 3. Nous sommes invités à créer une phrase avec : (moi), (savon ou dentifrice), (se reposer ou être allongé/ée) et (rivage). Cela peut donner : « Je m’allonge comme un tube de dentifrice sur le rivage. »

Variantes :

  • Utiliser le tableau comme source d’inspiration pour faire des phrases. 
  • Transformer (photocopier, agrandir, découper) le tableau en cartes à tirer au hasard.
  • Créer des cartes en couleur : sujet en bleu, objet en vert, action en rouge
  •  Créer des cartes avec des dessins au lieu des mots (faire faire les dessins).

Amusez-vous bien !

1. Deux exemples de cette pratique sont dans l’épisode « Bowling » de The Suite Life of Zack and Cody.

2. Projet (GM) : intentionnalité ; direction et signification de la pensée ; qu’est-ce que je décide de percevoir et comment je vais l’évoquer.

3. Il existe des livreschevalets, comme 365 mots illustrés aux éd. Play Bac.

4. Cet ordre correspond à la logique spatiale, visuelle ou gestuelle : cf. – le stage Situer les écueils de la compréhension avec l’espace et le temps de F.C. Rava-Reny ; – « Psycholinguistique : la représentation non verbale indépendante de la langue parlée », où on lit que l’ordre sujet – objet – action semble être l’ordre universel de la représentation non verbale des évènements : http://www.bulletinselectroniques.com /actualites/57563.htm qui reprend – « The natural order of event : How speakers of different languages represent events nonverbally », Goldin-Meadow S, So WC, Ozyurek A, et al., Proceedings of the National Academy of Sciences, 105 (27), 2008 – http://www.pnas.org

© F..C. Rava-Reny

Enrichir son vocabulaire