Les études le montrent : on mémorise moins bien avec des musiques avec paroles.

Une des raisons est très simple : le complexe reptilien du cerveau (cf. le cerveau triunique) surveille en permanence votre environnement pour savoir si tout va bien, si rien n’est dangereux. Donc, à chaque fois que votre cerveau entend une voix humaine, il cherche à comprendre ce qu’elle dit ; au moins pour savoir s’il y a un danger ou non.
C’est d’ailleurs pour cela que certaines personnes sont très fatiguées lors de leurs premières semaines à l’étranger : leur cerveau doit en permanence analyser une langue qu’il ne comprend pas immédiatement, ça lui prend du temps… et vous êtes fatigué…

Donc, quand vous travaillez avec de la musique où quelqu’un parle ou chante, une partie de votre cerveau travaille sur ce que vous voulez apprendre et une autre cherche à comprendre ce que dit le chanteur…
Forcément, c’est moins efficace. Au lieu de concentrer l’énergie sur ce que vous voulez apprendre, une partie de l’énergie disponible part pour comprendre ce que dit le chanteur.

Le mieux serait donc de travailler dans le silence.
D’ailleurs certaines personnes ne peuvent travailler que dans un très grand silence…

Mais… certains disent que CERTAINES musiques aident le cerveau à apprendre.
L’idée est simple : l’oreille traduit le son en électricité, et le cerveau a besoin d’électricité pour fonctionner (c’est vrai).
Toutes les musiques ne fabriquent pas le même genre d’électricité, il y aurait donc des musiques qui aideraient le cerveau à travailler mieux que d’autres. ET VOUS N’ÊTES PAS OBLIGÉS D’AIMER CES MUSIQUES POUR QUE CA MARCHE !

Quelles sont les musiques que l’on dit favorable au cerveau ?…
La musique classique, en particulier baroque.
En clair : Bach, Mozart, Vivaldi, Haendel, Haydn… Vous en avez déjà entendu ?… Faites-donc plaisir à votre cerveau !

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

 

© F.C. Rava-Reny

Apprendre avec ou sans musique ?